Images de la Seconde guerre mondiale dans le cinéma français (1944-1969) : les usages cinématographiques du passé

par Sylvie Lindeperg

Thèse de doctorat en Histoire du XXe siècle

Sous la direction de Jean-Pierre Azéma.

Soutenue en 1993

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    A quelles fins et selon quelles modalités le cinéma use-t-il de l'histoire ? Telle est, dans sa formulation la plus synthétique, l'interrogation majeure qui sous-tend l'ensemble de ce travail. Réflexion sur les usages du passé, la recherche a pour objet d'étudier comment l'histoire de la Seconde guerre mondiale dut constamment instrumentalisée par le cinéma en fonction des enjeux et des logiques du temps présent. La thèse est organisée en deux parties analysant successivement la naissance puis la postérité, sur un temps long, de la mythologie héroïque forgée par le cinéma de l'immédiat après-guerre. La première partie est consacrée au cinéma des années 1944-1946 et étudie les productions parallèles et concurrentes de trois foyers cinématographiques : le pôle institutionnel du service cinématographique aux armées ; le pôle d'obédience communiste du comité de libération du cinéma français ; le pôle de production des fictions commerciales. Articulée autour de la date pivot de 1958, la seconde partie montre de quelle manière le passe refroidi et réifie de la Seconde guerre mondiale fut remobilisé par le cinéma des années 1947-69 au service de nouveaux événements majeurs : la guerre froide, les conflits coloniaux, le retour et le départ du Général de Gaulle.

  • Titre traduit

    World War II as seen by French cinema (1944-1969) : how cinema uses the past?


  • Résumé

    What are the goals and methods that cinema uses for handling history? In a nutshell, this is the major question underlying the thesis. Reflecting on how the past is used, the research aims at studying how the history of World Wwar it was constantly exploited by the cinema in terms of the logics and what was at stake at a particular moment. The thesis is organized in two parts, successively analysing the birth of and afterwards, over a long period, what happened to the heroic myths created by postwar cinema. The first part is devoted to the cinema of the years 1944 to 1946 and studies three different kinds of parallel and competing film production : the institutional army cinematographic service ; the communist-run "Comite de libe��ration du cinéma français" ; purely commercial feature films. Constructed around the pivotal date of 1958, the second part shows how the past of World War II, frozen and objectified was activated by the cinema of the years 1947-69 in the interests of major events : the cold war, colonial conflicts, return and departure of General de Gaulle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : (3 vol) 860 p.
  • Annexes : Bibliogr. Filmogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 231-1
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 231-2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 231-3
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1141
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.