Morale et politique chez Raymond Aron

par Ariane Chebel d'Appollonia

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Alfred Grosser.

Soutenue en 1993

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le rapport entre morale et politique constitue l'un des thèmes essentiels de la pensée de R. Aron. Son étude permet de mieux comprendre les relations qui existent dans l'oeuvre de ce dernier entre philosophie et de l'histoire, théorie du politique et sociologie, et de mieux saisir la nature et la portée de l'engagement du "spectateur engagé". Après une analyse de la biographie et de l'autobiographie de Raymond Aron, une présentation de l'oeuvre révèle l'importance accordée à l'antinomie classique entre valeurs morales et valeurs politiques, et l'attachement de R. Aron à la "politique de l 'entendement". Influencé par Max Weber, R. Aron reprend l'opposition entre morale de la responsabilité et morale de la conviction à la fois dans l'analyse du politique et dans l'élaboration des règles politico-morales du commentateur politique. Mais la réévaluation de la personnalité de R. Aron, notamment dans son rapport au judaïsme, à la gauche et aux "moralistes", puis de sa méthodologie et de sa praxis démontre que R. Aron a tenté de surmonter cette antinomie classique à l'aide de l'idée de la raison. Idéal régulateur de la connaissance historique et de la théorisation du politique, cette idée de raison tend à devenir un idéal moral qui fonde une éthique. Cette éthique couronne l'oeuvre de R. Aron et a influencé ses prises de position.

  • Titre traduit

    Ethics and politics in Raymond Aron


  • Résumé

    The relation between ethics and politics constitutes one of the major issues of Raymond Aron's thought. Its study permits to understand better the relations in his work between philosophy of history, theory of politics and sociology, and to perceive the nature and the scope of the commitment of the "spectateur engagé". After an analysis of the biography and auto-biography of R. Aron, a presentation of the work reveals the importance given to the classic antinomy between moral values and political values, and the attachment of R. Aron to the "politics of understanding". Influenced by Max Weber, R. Aron takes up the opposition between ethics of responsibility and ethics of conviction in his analysis of politics as well as in the elaboration of the politico-moral rules of the political commentator. But the revaluation of the personality of R. Aron, especially in its links to judaism, to the left-wing and to moralists, of his methodology and praxis shows that R. Aron has tried to overcome this classic antinomy with the help of the idea of reason. A regulator ideal of historical knowledge and of theorisation of politics, this idea of reason tends to become a moral ideal which founds an ethics. This ethics is the crowning achievement of his work and has influenced his stands.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(626 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 225 (1-2)
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.