Le renouveau copte : la communauté comme acteur politique

par Dina El Khawaga

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Rémy Leveau.

Soutenue en 1993

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le renouveau que vit l'église copte, depuis 1971, ne se réduit pas à une réaction confessionnelle à l'islamisation de l'Egypte. Aboutissement d'un long mouvement de défense identitaire face à l'avènement de l'éthique moderne et de l'homogénéisation nationale, il se cristallise à partir des années cinquante-soixante comme un mouvement collectif qui cherche à affirmer l'identité religieuse copte aussi bien sur le plan public que sur le plan prive. Son expansion est directement liée à la cléricalisation d'un nombre considérable de "nouveaux modernises". A partir de leur conquête de l'institution-symbole de la communauté, l'église, ces nouveaux clercs parviennent dans l'intervalle de vingt ans, à imposer un sens religieux à la vie publique, sociale et privée des fidèles. Ils alignent sous leur houlette l'ensemble des coptes à travers une double entreprise : une action de redressement ecclésial érigeant le clergé en unique porte-parole de la communauté ; une prise en charge, aussi bien identitaire que matérielle, "reghettoisant" les coptes, à travers une revalorisation de l'appartenance au groupe et une aide diversifiée à tous les fidèles.

  • Titre traduit

    The coptic revival : the community as a political actor


  • Résumé

    The revival of the coptic church, taking place since 1971, is not simply a confessional reaction to the islamization of Egypt. The culmination of a long trend to defend communautarian identity against the onset of modernization and the movement toward national homogeneity, this revival has been crystallized since the 1950's and 1960's as a collective movement that seeks to affirm coptic identity in both the public and in the private arenas. Its expansion is directly linked to a large number of university graduates joining the priesthood and the monasteries. By their conquest of the institution-symbol of the community, the church, the new clergy, in a period of twenty years, managed to impart a religious sense to the public, social and private lives of the beilevers. They include all copts under their supervision by means of a double entrerprise : an ecclesiastical reform establishing the clergy as unique spokeperson for the community; and an undertaking to support church members in social and religious terms by means of rejuvenating group spirit and by other various forms of assistance, thus resulting in an effective "reghettoization" of the community.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(447 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 222 (1-2)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-1993-5
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.