Le logement social : un enjeu local, les mécanismes de gestion des organismes HLM

par Catherine Bourgeois

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Catherine Grémion.

Soutenue en 1993

à Paris .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La these analyse les mecanismes de la gestion locale du logement social en france. La demarche, qui s'inscrit dans le courant francais de la sociologie des organisations, consiste d'une part, en une analyse organisationnelle et comparative des differents types d'organismes hlm (publics et prives) et d'autre part, en une analyse du systeme local du logement social. Les resultats de cette recherche identifient les evolutions et les contraintes actuelles de la gestion du parc social et la maniere dont les differents acteurs tentent de les resoudre. Plus que les caracteristiques geographiques de leur implantation, c'est le statut juridique des etablissements qui induit des differences dans les modes de gestion. Ainsi, la recherche met en evidence deux modalites de gestion du parc locatif social determinees par la forme juridique des organismes hlm : une logique de gestion publique, caracterisee par une rationalite "politique" et d'autre part, une logique de gestion privee dans laquelle predominent des criteres de rentabilite. Ces organismes, tant prives que publics, agissent independamment les uns des autres et maintiennent la meme opacite autour des procedures d'attribution et de gestion des logements. En outre, ils resistent, jusqu'ici avec succes, aux volontes des pouvoirs publics, qui, pour lutter contre l'exclusion sociale et la ghettoisation de certains quartiers, cherchent a "rationaliser" la politique du logement social et a promouvoir une meilleure concertation au niveau local. Le fonctionnement de ce systeme entraine des consequences sociales du point de vue des demandeurs de logements qui se traduisent par une inegalite d'acces au logement social et par l'exclusion de certaines categories de population.


  • Résumé

    The dissertation analyses the local managerial mecanisms of the french public housing. The approach, embedded in the french movement of organizational behaviour (sociologie des organisations), on one hand consists in the organizational and comparative analysis of the different types of public housing institutions (state and private) and on the other hand consists in an analysis of the local public housing system. The findings ot this research identify the current evolutions and constraints for the public housing management and the way the different actors are trying to solve them. Geographical characteristics provide less explanation for the differences found in managerial methods than legal status of the different institutions. For instance, the research shows two types of public housing management, determined by the legal form of public housing institutions : first, a public managerial logic, characterized by a political rationality, secondly a business type managerial logic, which favours profitability criteria. These institutions, state or private own, behave independently but keep secret allocation and public housing managnement procedures. Besides, they resist so far with success the state will, which in order to fight against social exclusion and ghettoprocesses of some districts, try to rationalize the public housing policy and try to promote a better local concertation. This functioning involves social consequences as far as housing applicants are concerned : there is access inequality to the public housing and exclusion of some social groups.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 421 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 218
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.