La generation du texte cendrarsien. Poetique et semiotique du fragmentaire

par Jacqueline Billiez

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claudette Oriol-Boyer.

Soutenue en 1993

à Grenoble 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Inversant l'habituelle strategie de lecture qui a donne jusqu'a present le grand role aux anecdotes biographiques ou symboliques, la generation du texte cendrarsien met en evidence, par une approche scripturaliste, en remontant, mot apres mot, vers les processus de production, que la chaine des recits souvent fabuleux, insolites, attribues a une prodigieuse imagination, a egalement une dimension metatextuelle. Lieu d'affrontement d'un antagonisme, logique du texte contre logique du sens, l'ecriture cendrarsienne prend souvent son objet narratif ou descriptif les diverses operations requises par l'acte d'ecrire et par l'acte de lire, soit sous le masque d'une thematique guerriere ou mystique, soit en construisant un dialogue fictif avec le texte d'autrui qui apparait alors comme un rival. Fragmente, coupe, reecrit, le texte cendrarsien ne peut se reconstruire que par une lecture translineaire instruite par une theorie du texte qui contre les effets de representation. Tel fragment offre un reflet du systeme sans que ce reflet soit perceptible dans un espace aussi restreint: c'est la lign de defense du texte du cote de l'ecriture. Inversement la mise en relation, par le reemploi d'une liste lexicale infiniment sollicitee permet de reconstituer le systeme : c'est la ligne d'attaque du texte du cote de la lecture. Une telle approche fait changer l'ecrivain de famille d'accueil. Voyageur du livre plutot que du train, arme d'une main coupante plutot que coupee, le poete cendrars entaille les mots du dictionnaire et construit sur sa machine a ecrire un vaste ensemble textuel dont le lecteur est partie prenante.


  • Résumé

    This study reverses the usual strategy that privileged biographical or symbolic anecdotes. Thanks to a scriptural approach that connected word after word back to its production process, it shows that the chain of often fantastic stories credited to a prodigious imagination, also has a metatextual dimension. Cendrars'writing, an area of confrontation between the logics of meaning and the logics of text, often chooses as its narratives object the operation required by the act of writing and the act of reading, either masked by a stock of themes in which the warlike and the mystical are prominent, or conducting a conflictual dialogue with another writer's text. Cendrars'text, fragmented, re-written, can only be reconstructed by a translinear reading informed by a theory of text that defeats the effect of representation. A given fragment may offer a reflection of the system without that reflection being perceptible in such as a restrical space: defensive strategy of the text. Conversely, cross-references to a limited end ever-recycled lexicon make it possible to reconstitute the system : offensive strategy of the reader. Such as approach changes the writer's class. A traveller on books rather than trains, equipped with a cutting than cut hand, cendrars the poet chisels the words of the dictionary and builds on its typewriter a vast network of which the reader is a part.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.