Elaboration, structures et proprietes magnetiques de bicouches et multicouches dysprosium/zirconium et holmium/zirconium

par MARIE-CHRISTINE LUCHE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de ANDRE BAUDRY.

Soutenue en 1993

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce memoire, nous etudions la structure et les proprietes magnetiques de bicouches et multicouches composees d'une terre rare (dysprosium, holmium) et de zirconium et tentons d'etablir une relation entre les caracteristiques structurales et le comportement magnetique de ces echantillons. Les echantillons sont elabores par evaporation sous ultra-vide sur un substrat de silicium. Apres avoir optimise les parametres de depot (vitesse de depot, temperature du substrat. . . ), nous avons realise des bicouches et multicouches terre rare/zirconium de differentes epaisseurs. L'analyse des echantillons en diffraction de rayons x et par microscopie electronique en transmission revele une structure granulaire, fortement texturee le long de la direction de croissance mais sans orientation preferentielle dans le plan des couches. La maille de la terre rare est comprimee dans le plan de base. La largeur des interfaces entre la terre rare et le zirconium a ete estimee a 1 ou 2 distances inter-reticulaires. Les mesures d'aimantation realisees sur les multicouches a l'aide d'un magnetometre a squid ont permis de mettre en evidence des proprietes interessantes, comme les modifications du diagramme de phases magnetiques de la terre rare en multicouche attribuees aux effets des deformations induites par les contraintes de croissance. Les phenomenes d'irreversibilite thermique et les importantes coercivites observes sur ces echantillons sont relies aux forts champs d'anisotropie qui regnent au niveau des interfaces et des joints de grains. L'anisotropie magnetique d'interface des multicouches est suffisante pour compenser l'anisotropie magnetocristalline de volume lorsque l'epaisseur de la couche de terre rare est voisine de 10 angstroms. Un modele de charges ponctuelles est utilise pour estimer l'anisotropie magnetique dans ces echantillons et suggere qu'un certain desordre au niveau de l'interface est necessaire pour induire une compensation de l'anisotropie de volume par l'anisotropie d'interface


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 P.
  • Annexes : 84 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.