La protéine EBNA-2 du virus Epstein-Barr (EBV) : étude selon le type viral de la séquence nucléotidique du gène, de l'antigénicité et de la réponse anticorps chez les patients infectés par le virus de l'immunodéficience humaine

par Marlyse Buisson

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Marie Seigneurin.

Soutenue en 1993

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'antigene ebna-2, premiere proteine virale exprimee lors de l'infection des lymphocytes b par le virus epstein-barr, concourt a leur immortalisation. Cette proteine est egalement detectee in vivo dans certaines lymphoproliferations associees a l'ebv tels que les lymphomes immunoblastiques dont la frequence est fortement augmentee chez les patients infectes par hiv. Par ailleurs, la proteine ebna-2 presente un polymorphisme qui est a l'origine de la distinction de deux types viraux, ebv-1 et ebv-2 dont les proprietes biologiques in vivo restent largement meconnues. Pour etudier les modalites de l'infection par ebv-1 ou ebv-2 dans une population infectee par hiv, 665 patients hiv-seropositifs ont ete serotypes par le biais de cellules transfectees soit par le gene ebna-2a, soit par le gene ebna-2b. Nous avons ainsi montre que l'infection dominante par ebv-2, dont l'emergence est favorisee par l'immunodepression, est 10 fois plus elevee parmi les patients infectes par hiv que dans la population generale. L'etablissement de lignees spontanees a partir du sang peripherique ou de la salive, a permis la caracterisation de la proteine ebna-2 et le genotypage par southern-blot et pcr du type viral dominant. Par ces methodologies, les resultats du serotypage ont ete confirmes, et le type viral chez des individus ne secretant pas d'anticorps anti-ebna-2 (soit environ 25%) ou n'etant pas serotypables a pu etre identifie. La determination du serotype s'est averee etre le reflet du type viral dominant tant au niveau des lymphocytes b d'un individu, qu'au niveau du reservoir epithelial de l'oropharynx. Enfin, par une etude longitudinale, nous avons observe que le type viral dominant n'est pas toujours stable au cours du temps. Le sequencage d'une region du gene ebna-2 chez 2 patients infectes par hiv-1 a montre l'existence de variants a l'interieur du type ebv-1, specifiques de la population infectee par hiv, puisqu'ils n'ont pas ete observes chez 2 individus sains analyses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148, [28] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93/GRE1/0132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.