Utilisation de variables distordues dans la theorie des ondes de gravite : application a la refraction et a la generation

par PHILIPPE NICOLAS

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Pierre Germain.

Soutenue en 1993

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres quelques rappels sur les vagues et les theories qui les decrivent, nous traitons le probleme linearise des ondes de gravite sur un fond lentement variable ou apparait le phenomene de refraction. Une distorsion d'echelle et un developpement asymptotique nous conduisent a traiter, au premier ordre d'approximation, la theorie des rayons. Des resultats dus a berkhoff sont remis en cause si le fond presente une rupture de pente. Nous proposons une solution introduisant des modes pieges evanescents, que nous determinons numeriquement. Apres une discussion bibliographique sur les developpements asymptotiques utilises par differents auteurs, nous procedons a l'etude du second ordre d'approximation qui met en evidence et permet de calculer une variation verticale de la phase de l'onde. Dans le cadre des hypotheses de l'eau peu profonde, on etudie la propagation suivant une direction d'une houle reellement tridimensionnelle. Ceci nous permet d'etudier l'interaction de deux ondes solitaires se propageant dans des directions differentes ou encore d'une onde solitaire oblique se reflechissant sur un mur lateral. Dans ces deux cas, on constate l'apparition d'un dephasage. On calcule alors le mouvement a imprimer a un batteur serpent pour generer une onde solitaire oblique dont la crete est rectiligne


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 P.
  • Annexes : 29 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.