Recherche de traitements agissant in vivo sur la formation de la cuticule des vegetaux

par HERVE ALBERTIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Tissut.

Soutenue en 1993

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est centre sur l'etude des caracteristiques de la biosynthese des constituants cuticulaires, cires et cutine. Pour le realiser, un protocole experimental a ete mis au point concernant: 1) l'extraction et la purification des cires et des cutines ainsi que 2) l'incorporation dans ces composes de precurseurs marques et 3) le choix d'un materiel vegetal favorable, cultivable en conditions controlees (feve et ble). Parmi les precurseurs essayes, c'est l'acide (u) #1#4c-palmitique qui donne l'incorporation la plus forte dans la cutine, alors que le #1#4c-acetate est suffisamment hydrophile pour donner la meilleure separation d'avec les cires qui sont, par ailleurs, convenablement marquees par ce precurseur. Suite a des marquages de duree limitee, la decroissance de la radioactivite des composes cuticulaires suggere l'existence d'un turn-over non negligeable. Une recherche de composes susceptibles d'inhiber selectivement la biosynthese des cires ou de la cutine a alors ete entreprise. L'eptc a 1 mm abaisse d'environ 50% la biosynthese des cires et de la cutine chez la feve. A 10 m, le quizalofop-ethyle, inactif chez la feve, inhibe a 70% la biosynthese des cires chez le ble. La cerulenine, l'acide laurique et l'acide oleique porteurs d'une triple liaison terminale entrainent a 500 m une inhibition partielle de la biosynthese des deux types de constituants cuticulaires chez la feve. La monensine, a 5 m a le meme effet mais son activite decouplante a 1 m sur chloroplastes isoles ne permet pas, dans le materiel etudie, d'envisager qu'elle puisse agir de maniere selective sur le transfert golgien. Avec la plupart des produits etudies chez la feve dans nos conditions, les effets observes semblent concerner le tronc commun de la voie de biosynthese des cires et des cutines, en amont du site de formation des tres longues chaines d'acides gras caracteristiques des cires epicuticulaires d'une part et des acides gras hydroxyles, d'autre part, menant aux cutines

  • Titre traduit

    In vivo, research on active treatments on the formation of the plant cuticle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109 P.
  • Annexes : 118 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.