Anomalies des bras courts du chromosome 17 dans les lymphomes malins. Implication du gene p53 : etude dans deux modeles cellulaires et application a la pathologie lymphoide maligne

par MICHELE MONTEIL LEHEU

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Jalbert.

Soutenue en 1993

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La proteine p53 presente un interet croissant depuis sa decouverte il y a une dizaine d'annees. Elle a d'abord ete identifiee a un produit d'oncogene lie a la transformation cellulaire. Recemment, il a ete montre que cette proteine joue un role tres important dans la cellule et qu'elle serait le produit d'un anti-oncogene. L'objectif de ce travail est d'etudier le gene p53 dans deux modeles cellulaires puis dans un groupe de lymphomes malins presentant des anomalies cytogenetiques des bras courts du chromosome 17, siege de p53. Notre etude comporte deux etapes: l'hybridation in situ sur chromosomes metaphasiques et l'application des techniques de biologie moleculaire a l'etude de ce gene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 154 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.