Étude numérique de l'instabilité de Görtler : application à la définition d'une soufflerie supersonique silencieuse

par Yves Hennequin

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Daniel Arnal.

Soutenue en 1993

à Toulouse, ENSAE .

  • Titre traduit

    Numerical study of Görtler instability : application to the definition of a supersonic quiet tunnel


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présente thèse concerne l'étude de la transition laminaire-turbulent d'une couche limite de parois concaves. Elle est composée de quatre parties. Tout d'abord, une étude bibliographique permet une description physique de l'instabilité rencontrée à savoir : les tourbillons de Görtler. Cette première partie décrit les phénomènes tant linéaires que non-linéaires. Dans un deuxième temps, nous abordons la modélisation numérique des instabilités en s'appuyant sur la théorie linéaire de l'instabilité laminaire. Trois méthodes de calcul y sont présentées : une méthode dite locale, une méthode simplifiée qui utilise une base de données constituées à partir de résultats de la méthode locale, et une résolution des équations parabolisées. La troisième partie expose la méthode du eN employée pour prévoir la transition due aux tourbillons de Görtler. Enfin, les différentes méthodes de calcul exposées servent à concevoir une soufflerie supersonique silencieuse. La démarche employée fait l'objet du quatrième chapitre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.147-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993/119 HEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.