Modélisation d'écoulements à l'intérieur de chambres de combustion par assemblage de réacteurs chimiques élémentaires : approche numérique

par Daniel Capdeville

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Patrick Hébrard.

Soutenue en 1993

à Toulouse, ENSAE .

  • Titre traduit

    Numerical modelisation of a combustion chamber by an assembly of elementary reactors


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’écoulement turbulent à l'intérieur d'une chambre de combustion est modélisé par un assemblage de réacteurs chimiques élémentaires. À cette modélisation il peut être associé un programme de cinétique chimique permettant d'obtenir les performances globales (rendement, plages de stabilité) de la chambre étudiée. Ce dernier point n'est pas traité ici. Dans la première partie, les grandeurs moyennes de l'écoulement sont issues de la résolution des équations de Navier-Stokes moyennées. L’utilisation d'un traceur numérique et le développement de nouvelles techniques d'identification permettent une modélisation de l'écoulement par un assemblage de réacteurs élémentaires. Cette approche a été validée sur trois géométries différentes : 2D plane, 2D axisymétrique, et 3D. Dans la deuxième partie, l'écoulement est calculé en effectuant une simulation de type L. E. S. La géométrie étudiée est une marche descendante. La modélisation obtenue est comparée avec celle issue d'un calcul stationnaire (première partie).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xiv-229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.225-229

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993/128 CAP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.