Resolution mathematique et numerique des equations de maxwell instationnaires par une methode de potentiels retardes

par ISABELLE TERRASSE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J.-C. NEDELEC.

Soutenue en 1993

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On resout un probleme de diffraction d'une onde electroma-gnetique de comportement quelconque en temps par un obstacle suppose conducteur parfait en se ramenant a l'expression integrale des champs electromagnetiques en fonction des inconnues densites de charge et de courant surfaciques (potentiels retardes). En utilisant la transformee de fourier-laplace en temps, on demontre l'existence et l'unicite dans des espaces construits a partir des espaces de sobolev usuels des solutions de l'equation integrale. De plus, on demontre que le probleme initial admet une formulation variationnelle equivalente, sur laquelle on montre une propriete de coercivite. La discretisation numerique du probleme se fait par une methode d'elements finis en espace et en temps. L'etude de differents schemas a permis de mettre en evidence que l'un d'entre eux s'avere stable. La validation a ete effectuee par comparaison de resultats de ser avec un logiciel en frequence base sur une methode integrale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : VOL., P.
  • Annexes : REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.