L'oeuvre d'ismail gorgani a travers la physiologie et l'ophtalmologie du "zakhirah-yi-khwarazmshahi" ("tresor du chah du khwarazm") et les "aghrad at tibbiyah" ("buts de la medecine")

par Bertrand Thierry de Crussol des Épesse

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Mirko Dražen Grmek.

Soutenue en 1993

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'oeuvre medicale d'ismail gorgani (en. 1042 - env. 1136) est examinee d'abord a partir de la partie physiologique de l'encyclopedie medicale, de langue persane, de cet auteur: le "tresor du chah du khwarazm" et de la partie equivalente d'un de ses resumes : les "buts de la medecine". Gprgani y developpe un systeme d'explication du fonctionnement de l'organisme et des prganes par un retour a un galenisme plus rigide et plus axiomatique que dans l'avicerne du canon. Cette attitude est sans doute due au fait que l'auteur fut disciple d'un grand commentateur de galien ibn abi sadiq. En arriere fond, on note l'emprise d'un mecanicisme et d'un providentialisme particuliers qu'il semble justifie d'attribuer a l'addhesion connue de gorgani a l'ecole theologique asharite. L'auteur en effet defend une physique identique a celle des asharites, et qui consiste a nier la constance des causes secondes. En seconde partie, il est presente une traduction en francais du "discours sur l'oeil" du "tresor du chah du khwarazm"(livre vi, discours iii). Ismail gorgani y apparait comme fin observateur des pathologies oculaires; a titre indicatif, au sujet du trachome, sont notees sa contagiosite, la simultaneite des atteintes conjonctivales et corneennes, la guerison spontanee du pannus (dans le "zubdat"). Ailleurs, gorgani fournit la premiere description de la fievre hemorragique d'omsk (livre ix, discours v, chapitre v). En conclusion, gorgani est loin d'etre le simple compilateur d'avicerne comme il est decrit depuis paul horn (w. Z. K. M. 1890, 131-143).


  • Résumé

    The medical work of ismailm gorgani (approx. 1042 - approx. 1136) is first examined from the physiological part of the medical encyclopaedia by this author, in persian: the "treasure of the shah of khwarazm" and from the equivalent part of one of its surmaries: "the goals of medicine", gorgani develops a mecanicist and providentialist explanation peculiar to the functioning of the organism, like all bodies of the creation. This idea seems to have found its origins in the known adhesion by the author to the asharite theological school. As the asharites, the author believes in a physics which denies the constancy of secondary causes. In the second part, a french translation of the "discourse on the eye" from the treasure of the shah of klwarazm (book vi, discourse iii), ismail gorgani appears as a subtle observer of ocular pathologies; as an example, under the subject of trachoma are noted its contagious nature, the simultaneousness of conjonctivital and corneal attacks, the spontaneous healing of pannus (in the "zubdat"). Elsewhere gorgani gives us the first description of the haemorrhagic fever of omsk (book ix, discourse v, chapter v).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.