Techniques de reduction de bruit pour la restauration d'enregistrements musicaux

par Olivier Cappé

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de A. CHAIGNE.

Soutenue en 1993

à Paris, ENST .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'annees, l'application de techniques de traitement numerique de signal a la restauration d'enregistrements musicaux degrades a permis d'obtenir des resultats tres spectaculaires. Cependant, certaines questions restent ouvertes. En particulier, plusieurs resultats anterieurs indiquent que l'elimination du bruit de fond n'est souvent obtenue qu'au prix d'une certaine distorsion du signal musical. Actuellement, la reduction du niveau du bruit present sur les enregistrements musicaux est effectuee grace a des techniques d'attenuation spectrale a court-terme. Le principe du traitement consiste a modifier la transformee a court-terme du signal bruite en utilisant un algorithme de decision designe par le terme de regle de suppression de bruit. Dans la premiere partie de l'etude, le fonctionnement de l'attenuation spectrale a court-terme est analyse en considerant d'une part un modele simplifie des regles de suppression utilisees en pratique, et d'autre part, des signaux-test simples. Les resultats obtenus fournissent des elements permettant de caracteriser objectivement les modifications apportees au signal musical lors du traitement. De plus, l'utilisation de resultats classiques de la psychoacoustique permet de prevoir sous quelles conditions les distorsions produites peuvent devenir audibles. Les principaux phenomenes mis en evidence sont la modification du timbre, l'apparition d'effets de modulation, ainsi que le lissage des transitoires brusques. A partir de ces resultats, une nouvelle technique de reduction de bruit de fond, adaptee au cas des enregistrements musicaux, est decrite. Le signal est tout d'abord analyse par une transformee a court-terme de resolution frequentielle moyenne, puis, les signaux de sous-bande sont traites de deux manieres differentes selon leurs caracteristiques locales: lorsque la presence de composantes stationnaires est detectee, la restauration du signal de sous-bande s'effectue par blocs, tandis que dans le cas contraire, celui-ci est traite ponctuellement. Cette restauration selective des signaux de sous-bande, guidee par une procedure de detection, permet d'envisager une amelioration significative par rapport aux resultats des techniques classiques

  • Titre traduit

    Noise reduction techniques for the restoration of musical recordings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 P.
  • Annexes : 128 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : B 6975

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1993-CAP
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.