Modelisation de l'hydrodynamique des echanges nappe-riviere. Simulation d'une lachure exprimentale en seine en periode d'etiage

par MOHAMAD HESMAM TAJJAR

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de ANDRE LEVASSOR.

Soutenue en 1993

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de these a pour objectif, le developpement d'un modele de propagation des lachures en riviere, qui a ete applique a la seine en periode d'etiage, dans une zone situee entre troyes et montereau ou les echanges nappe-riviere sont importants. Pour aboutir a notre objectif, nous avons mis au point un modele mathematique deterministe, obtenu par couplage d'un modele d'ecoulement a surface libre, base sur les equations de saint-venant, et d'un modele d'ecoulement souterrain, base sur l'equation de diffusivite. Pour que ce travail soit credible, il est evidemment indispensable que l'on puisse comparer les resultats du modele a des donnees experimentales fiables. A ce stade, une lachure experimentale a ete realise a partir du barrage-reservoir seine. Il s'agit donc d'une contribution essentiellement methodologique, s'appuyant toutefois sur des donnees reelles. Le couplage des deux modeles a donne une reconstitution meilleure des debits dans les differentes stations par rapport a celle obtenue par le modele de surface seule. Il a permis de plus de mettre en evidence l'influence des barrages de navigation sur la propagation des lachures et de quantifier quelques-uns des phenomenes physiques du systeme tel que les infiltrations. Ainsi ce modele couple de la seine est un bon outil de simulation a la disposition des gestionnaires du barrage-reservoir seine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 90 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.