Filiations tragiques : recherches autour de quelques figures de la filiation et de la philía familiale dans la tragédie grecque du Ve siècle, chez Eschyle, Sophocle et Euripide

par Jean Alaux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Nicole Loraux.

Soutenue en 1993

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Our approach, inspired by the anthropological studies of ancient Greece, is conducted along two mains lines. As a first step, we attempt to examine the specific patterns of filiation delineated by the tragics : firstly, through Oedipus' sons, whose suicidal twinship repeats their father's duality. Then, through Orestes who, in Aeschylus' and Euripides' plays, appears as a mimetic son doomed to a loss of self. Finally, through Euripides' Hippolytus and Hyllus in the trachiniae, paralysed sons who are denied harmonious access to adulthood. Our second direction of research leads us to study the process of "entrapment" which seems to govern the characters' way of relating to their own speech; we use the polysemy of the terms akin to philos as an example allowing us to establish a parallel between the son figures and some female characters participating in their destiny and debates : thus, in the first chapter, we re-examine the tragedies devoted to Orestes, from Aeschylus to Euripides, showing how this conflicting polysemy reveals the tensions between family and elective ties. In the second chapter, Antigone embodies, in the Oedipus coloneus as well, the labdacides' tendency to revert to the origin regardless of the law of reproduction inherent in civic life. Lastly, the third chapter is devoted to Medea, who can only realize herself by consummating her refusal of marriage, and yearning for the paternal home through murdering her sons. In the conclusion, we propose to show that tragic philia is a kind of antidote to "proper" civic filiation-reproduction, and we expose the issue of the effect produced on the citizenspectator of Athens by this projection of the fundamentals of his own condition

  • Titre traduit

    Tragic filiations. Research concerning some figures of filiation and family philia in 5th century b. C. Greek tragedy, in the works of Aeschylus, Sophocles and Euripides


  • Résumé

    Après avoir défini un protocole de lecture inspiré des travaux de l'anthropologie du monde grec ancien, l’étude se développe sur deux plans. Dans un premier temps, on s'est attaché à l'examen des configurations spécifiques du rapport de filiation chez les tragiques : d'abord à travers les fils d'Oedipe, dont la gémellité suicidaire incarne sur le mode répétitif la dualité paternelle ; à travers Oreste ensuite, qui, toujours chez Eschyle et Euripide, se donne à voir comme un fils mimétique, voué à une dépossession de soi qu'accentue son rapport à Clytemnestre et à Electre ; enfin, à travers l'Hippolyte d'Euripide et l'Hyllos des Trachiniennes, fils paralysés qui se voient interdit, chacun selon son drame propre, l'accès harmonieux à l'âge adulte. Le deuxième axe du travail examine le processus d'"empiègement" qui semble caractériser le rapport à leur parole de ces différents personnages; la polysémie des termes apparentes à philos a servi d'exemple, et permis de rapprocher des figures de fils certains personnages féminins liés à leur histoire et leurs : occasion de revenir, dans un premier chapitre, sur les tragédies d'Oreste, et d'y montrer comment cette polysémie conflictuelle révèle, d'Eschyle a Euripide, les tensions entre liens familiaux et électifs. Dans un deuxième chapitre, c'est Antigone qui incarne, jusque dans Oedipe à Colone, la tendance labdacide à faire retour à l'origine au rebours de la loi de reproduction propre à la vie civique. Enfin, un troisième chapitre est consacré à Médée qui ne semble pouvoir s'"accomplir" qu'en consommant dans le meurtre de ses fils son refus du mariage et sa nostalgie de la maison paternelle. La conclusion propose de voir dans la philia tragique une manière d'antidote à la "bonne" filiation-reproduction civique, et pose la question de l'effet produit sur le citoyen-spectateur d'Athènes par cette mise à distance des évidences fondatrices de sa condition.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Belin à [Paris]

Le liège et le filet : filiation et lien familial dans la tragédie athénienne du Ve siècle av. J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de Philosophie - Lettres anciennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.ALAUX.Filiations
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16889
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4172

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1119
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1472
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 10260
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Belin à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Le liège et le filet : filiation et lien familial dans la tragédie athénienne du Ve siècle av. J.-C.
  • Dans la collection : ˜L'œAntiquité au présent , 1257-5887
  • Détails : 1 vol. (316 p.)
  • ISBN : 2-7011-1535-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 293-309. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.