Syndicat, négociations et marches internes : essais en économie du travail

par Giacomo Corneo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Boyer.

Soutenue en 1993

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le marche du travail se caracterise par deux aspects d'importance fondamentale qui en font un marche non-walrasien. Premierement, l'echange est soumis a des couts d'embauche et de licenciement, qui creent une situation de monopole bilaterale. Deuxiement, l'echange est soumis a des couts de transaction lies a des situations d'alea morale et de selection adverse, qui font du contrat de travail un contrat incomplet. Cette problematique est analysee a l'aide de cinq textes independents, concus avec le but d'apporter une contribution originale aux theories du marche du travail avec fondements microeconomiques. Dans l'un de ces textes, une analyse econometrique qui teste l'un des modeles theoriques est presentee. La premiere partie de la these offre une analyse du comportement de l'agent syndicale. Le taux de syndicalisation d'equilibre est determine a l'aide d'un modele micro-dynamique, qui explique a la fois comment le probleme de passager clandestin est resolu et comment les entreprises reagissent aux tentatives d'organisation collective des calaries. Puis, le comportement des syndicatset des entreprises est analyse dans un cadre de negociation collective qui fixe d'abord un salaire minimum de branche et laisse les acteurs sociaux libres de choisir d'effectuer une negociation salariale au niveau local. Dans la deuxieme partie, la relation entre negociations salariales et marche unique est analysee. Dans la troisieme, le cas sovietique est analyse.


  • Résumé

    The labour market is characterised by transaction costs that lead to both bilateral monopoly and incomplete employment contracts. These issues are dealt with by means of five independent essays contributing to the theory of labour markets with microfoundations. One of the theoretical models is empirically tested using establishment level data. The unionization rate of an economy is determined in a social custom model, that explains how the free-rider problem is solved and how firms optimally react to the union organising dirive. Mext, wage formation is studied in an economy in which wage minima are centrally fixed and then employers and employees are free to choose whether to bargain also locally. Mext, the interaction between national unionized labor markets and an oligopolistic unified international product market is studied. Finally, the existence and welfare properties of internal labour markets in a centrally planned economy are examined.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4346
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.