Simulation lagrangienne du transport, de particules solides en suspension dans une couche limite turbulente

par ISDIYANA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Michel Lance.

Soutenue en 1993

à l'ECL .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de permettre d'etudier le mecanisme du transport solide dans la region proche du fond, un modele de calcul des trajectoires individuelles de particules solides en suspension en couche limite turbulente (trapsecl) a ete construit. La fluctuation de vitesse de fluide est calculee a chaque pas de temps en respectant la correlation lagrangienne et la probabilite des bouffees turbulentes. La vitesse des particules solides est obtenue par la resolution de l'equation dynamique regissant leur mouvement. Les effets dus a la rugosite du fond et a la force de portance, elle-meme due au gradient de vitesse, sont pris en compte pour le calcul de vitesse de la particule solide. La methode appliquee permet de traiter une large gamme de taille et de densite de particules. La validation du modele se fait par comparaison entre les donnees experimentales disponibles et les resultats de simulations. Un critere de mise en suspension de particules solides a partir de parois lisses et rugueuses a ete etabli a l'aide de ce modele


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 P.
  • Annexes : 81 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C1 55394
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.