Traitements superficiels et tenue en service des assemblages démontagles : Base d'une méthodologie de choix en tribologie

par Jean-François Carton

Thèse de doctorat en Sciences. Matériaux

Sous la direction de André Bernard Vannes.

Soutenue en 1993

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    La durée de vie des assemblages démontables peut être considérablement réduite à cause du fretting. Se pose alors le problème de la protection des surfaces. La mise au point d'une démarche rationnelle et méthodique est alors nécessaire. En premier lieu, est caractérisé le matériau de base, en l'occurrence un acier, grâce a un dispositif expérimental simple et dont les paramètres sont contrôlés. Plusieurs familles de revêtements sont ensuite étudiées : traitement de diffusion (nitruration, cémentation), dépôts plasma, revêtements anti-friction. Sont ainsi mis en évidence, les paramètres les plus importants. Ils concernent les propriétés intrinsèques des matériaux en présence, celles liées a la présence d'un traitement superficiel, la sollicitation locale du contact, la dégradation associée. C’est ainsi que cette étude permet de poser les bases d'une méthodologie de choix des traitements superficiels en vue d'applications tribologiques et tout particulièrement dans le cadre du fretting. L’ensemble est synthétisé sous forme d'un diagramme polaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Annexes : 120 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1519
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D9 55541
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.