Etude expérimentale d'une couche limite eau-air a bulles se développant sur une plaque plane verticale

par El Mostafa Moursali

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Michel Lance.

Soutenue en 1993

à l'ECL .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La structure des écoulements verticaux ascendants a bulles au voisinage des parois solides est étudiée en explorant le cas d'une couche limite turbulente se développant sur une plaque plane verticale. Les résultats concernent la distribution de taux de vide, le frottement a la paroi et les profils de vitesse du liquide. Nous avons montre que la migration des bulles vers la paroi existe. Cependant, la migration n'est pas systématique. Elle dépend fortement de la taille moyenne des bulles. La migration et la décélération significative des bulles a la paroi, se révèlent être les deux mécanismes principaux responsables du pic de taux de vide détecte près des parois. Les mesures du frottement a la paroi obtenues par film chaud affleurant, montrent que le coefficient de frottement est accru par la présence de la phase dispersée dans des proportions dépendant a la fois de l'amplitude du pic et de la vitesse externe du liquide. Cet accroissement est relie a une modification de la loi logarithmique universelle et a un aplatissement du sillage de la couche limite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (102 p.)
  • Annexes : 71 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : C1 55218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.