Internalisation des molécules de bléomycine responsables de l'effet cytotoxique : un mécanisme de type endocytose via récepteur

par Géraldine Pron

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Jean-Émile Morel.


  • Résumé

    La bléomycine (BLM) est une drogue antitumorale couramment utilisée en clinique dans le traitement de plusieurs types de cancers. Cette drogue exerce sa cytotoxicité sur les cellules de mammifères en générant des coupures doubles-brin létales sur l'ADN. Auparavant, les études de l'interaction BLM-cellules in vitro avaient mis en évidence que: i) la BLM ne diffuse pas librement à travers la membrane plasmique, contrairement à la majorité des agents anticancéreux; et ii) la BLM possède une cytotoxicité intrinsèque très élevée, puisque quelques centaines de molécules internalisées dans le cytoplasme d'une cellule suffisent a tuer cette cellule. Les travaux présentés dans ce mémoire ont porté sur l'étude du mécanisme d'internalisation de la BLM dans les cellules. L'association de BLM radio marquée aux membranes plasmiques de cellules de différentes origines a révélé l'existence d'une protéine membranaire de 250 kDalton capable de lier spécifiquement la BLM. La liaison de la BLM à ces sites membranaires est une étape clé de l'internalisation de la drogue puisqu'une diminution du nombre de ces sites entraine une diminution de l'influx de BLM dans les cellules, et par suite, une résistance à la drogue. De plus, nous montrons que l'internalisation de la BLM est dépendante de l'activité d'endocytose des cellules, activité qui induit de façon constitutive un flux de membrane plasmique à l'intérieur des cellules. Il semble donc que la BLM soit internalisée par un mécanisme de type endocytose via récepteurs.

  • Titre traduit

    Internalization of the bleomycin molecules that are responsable for the cytotoxic effect : a kind of receptor-mediated endocytosis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 350 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 55437
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.