Rupture en mode mixte I+II de l'acier inoxydable austénitique 316L

par Kyeonglak Jeon

Thèse de doctorat en Mécanique et matériaux

Sous la direction de Dominique François.


  • Résumé

    La stabilité de défauts en mode mixte I+II a été étudiée a l'aide de barreaux de flexion a quatre points d'appuis en acier inoxydable austénitique type 316L vieilli. Les expressions du moment de flexion et de l'effort tranchant, du rapport de mixité, de la charge limite et de la force d'extension de fissure J sont établies et comparées avec les résultats de calculs élastoplastiques par éléments finis. À partir de résultats d'essais et de calculs, l'application et la validation de la règle r6 et de certains critères locaux (modèles de Beremin, de McClintock, de Guennouni-François et de Lemaitre) sont réalisées. Pour la règle r6, on constate que la courbe de non-rupture dépend peu du mode de chargement et de la géométrie de l'éprouvette. L’option 1 est conservative pour tous les essais effectues, mais l'option 3 apparait généralement non conservative surtout pour les cas proches du mode i. Il faut noter que ce non-conservatisme apparent est probablement du à la définition différente de l'amorçage des éprouvettes ctj25 et des barreaux de flexion. D'après les critères locaux utilisés, on constate que les paramètres d'endommagement correspondant à la charge à l'amorçage sont assez stables, particulièrement dans les modèles de Beremin et de Guennouni-François sauf pour les barreaux de flexion dans les cas les plus proches du mode I. Il est important de souligner que l'utilisation de ces critères locaux est douteuse dans le cas des éprouvettes ae à cause de l'influence probable de la rupture des bandes de ferrite transformée. Des examens fractographiques sont également discutes pour différents modes de rupture

  • Titre traduit

    Fracture under mixed-mode I+II of the austenitic stainless steel 316L


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [315] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 85 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 54907
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.