Un bassin d'avant-pays de type pelliculaire : la bresse au plio-pleistocene

par Christophe Petit

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Michel Campy.

Soutenue en 1993

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude s'attache a definir la geometrie et l'agencement spatial des unites sedimentaires qui constituent les depots plio-pleistocenes bressans, en les integrant dans un cadre chronostratigraphique precis. Jusqu'alors, deux interpretations concernant l'agencement de ces depots avaient ete proposees, dans deux contextes geodynamiques tres differents: une dans un contexte en compression (delafond et deperet, 1893); l'autre dans un contexte distensif, dans la poursuite du rift oligocene (groupe bresse, 1984). Afin de trancher entre ces deux conceptions opposees, il est necessaire dans un premier temps, de reexaminer les donnees chronostratigraphiques puis dans un second temps, d'etablir des correlations chronostratigraphiques entre les differents secteurs geographiques (ne, nw et s) de la bresse. Les significations chronologiques des rongeurs, des gasteropodes et des pollens ont permis de caracteriser 9 unites chronostratigraphiques identifiables dans de nombreux forages du domaine bressan. Les correlations etablies dans les differents secteurs de la bresse sont presentees suivant des coupes paralleles ou perpendiculaires aux principales directions structurales, et suivant des cartes de la topographie et de la puissance des differentes unites chronostratigraphiques. Les depots sont organises en deux sequences (a et b), qui sont progradantes. Chacune d'entre elles est constituee des facies fins palustro-lacustres a la base, surmontes par des facies sablo-graveleux au sommet. La repartition spatiale des differentes unites de ces deux sequences en bresse du nord, comme en bresse du sud, montre clairement un deplacement des zones de depot vers l'ouest, contemporain d'un relevement de la bordure orientale. Un examen de la geometrie et de la situation des depots emboites dans le remplissage bressan, permet d'envisager la poursuite de ces phenomenes tectoniques en bresse jusqu'a l'actuel. La position du bassin plio-pleistocene bressan localise au front du jura et son fonctionnement sedimentaire permet de reconnaitre un bassin d'avant-pays molassique de type pelliculaire (ou overfilled shallow molassic basin). Les transits issus des alpes en bresse (aar-doubs) mais aussi dans l'ensemble de l'europe du nord, ainsi que le faconnement morpho-structural, en particulier du jura externe, peuvent etre integres dans ce systeme tectonique general. Dans un cadre plus large, la dynamique de remplissage de la bresse au cours du cenozoique correspond a un bassin polyphase: a une phase de rifting de l'eocene a l'aquitanien succede une phase bassin d'avant-pays depuis le miocene. Au cours de cette phase tectonique dite jurassienne, les bassins de l'avant-pays alpin presentent un fonctionnement diachrone, de plus en plus recent alors que l'on s'eloigne du front de collision alpin


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 348 P.
  • Annexes : 270 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 15110-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.