Utilisation de fragments d'adn polymorphes amplifies au hasard (rapd) pour la realisation d'une carthographie genetique de petunia hybrida hort. Et d'une phylogenie du genre petunia

par DIDIER PELTIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de HUBERT DULIEU.

Soutenue en 1993

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une carte genetique ordonnee de p. Hybrida contenant 42 marqueurs a ete construite. 35 des marqueurs utilises sont des fragments d'adn polymorphes amplifies au hasard. Le releve des fragments amplifies avec 17 amorces oligonucleotidiques de 10 bases et le releve des fragments homologues reveles apres hybridation par les fragments de reference ont ete utilises pour calculer des matrices de distance genetique (distance de nei, distance de jaccard) entre especes du genre petunia et lignees de p. Hybrida. Des reseaux phylogeniques ont ete construits en utilisant le principe de parcimonie ou la neighbor joining method. Nous precisons les modalites et limites d'utilisation du polymorphisme rapd pour etablir des phylogenies. Nous analysons la structuration de la variabilite d'origine introgressive chez p. Hybrida


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 P.
  • Annexes : 121 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.