Detection, distribution et metabolisme des catecholamines cardiaques extraneuronales. Etude sur cellules cardiaques en culture

par SHOHREH KHATAMI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Athias.

Soutenue en 1993

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'automatisme cardiaque resulte de modifications periodiques de la permeabilite membranaire pour certains ions. Les processus cellulaires qui sous-tendent ces variations cycliques sont inconnues. L'objectif est d'evaluer le volet biochimique d'un modele qui envisage un role des catecholamines (ca) intracardiaques non neuronales. Le present travail s'appuie sur l'utilisation des cultures de cellules ventriculaires et de la chromatographie liquide a haute performance avec detection electrochimique appliquee a la detection de la noradrenaline (na), l'adrenaline (a) et la dopamine (da). En reference, la presence de ca a ete verifiee dans les ventricules de rat adulte et rat nouveau-ne, avec une predominance de la na par rapport aux deux autres amines. Les cultures de cellules cardiaques contiennent autant de na que la suspension cellulaire d'origine. L'a. Et la da, absentes dans la suspension cellulaire, se retrouvent au niveau des cellules en culture. Les taux de na et de da se revelent plus importants dans les cultures enrichies en cellules fibroblastiques par rapport aux cultures riches en cardiomyocytes. Enfin, la quantite de ca apparait plus elevee dans les cultures cellulaires provenant de l'apex ventriculaire. Nos resultats mettent aussi en evidence la capacite des myocytes ventriculaires a recapter la na exogene, a un seuil situe au-dessus de 10-7 mol/l. L'incubation des myocytes cardiaques pendant des periodes croissantes en presence de tyrosine radio-marquee se traduit par une nette elevation de la radioactivite dans la fraction correspondant a la noradrenaline. D'autres composes radioactifs apparaissent, dont certains sont susceptibles de deriver de la voie de la synthese des catecholamines, ces composes n'etant plus observes en presence d'-methylparatyrosine, inhibiteur competitif de la tyrosine hydroxylase. En conclusion, ces ca detectees dans une preparation strictement exempte d'elements nerveux peuvent provenir (i) d'une reserve preexistante a la preparation des cultures et/ou (ii) d'une neoformation in vitro liee eventuellement a la persistance en culture de cellules a competence endocrinienne rencontrees in situ


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 248 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.