Controle neuroendocrinien de la production de la pheromone sexuelle chez les males de nauphoeta cinerea (dictyoptera, blaberidae)

par NOEMAN BAHAA EL-DIN AREF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Rémy Brossut.

Soutenue en 1993

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez neuphoeta cinerea, ce sont les males qui produisent la pheromone sexuelle qui attire les femelles a distance. Cette pheromone, produite par les glandes sternales, est un melange de 3-hydroxy-2-butanone, de methyl-2-thiazolidine et de 4-ethylguaiacol. Les males chez qui on ligature la tete, ce qui supprime tout controle neuroendocrinien, ne produisent plus de pheromone alors que la glande reste fonctionnelle. Nous avons essaye de restaurer la production de la pheromone sexuelle chez les males ligatures en leur appliquant differents traitements. Parmi les analogues de l'hormone juvenile, seul le methoprene restaure une production normale. Le pban (pheromone biosynthesis activating neuropeptide) de bombyx mori ne restaure que tres partiellement (moins de 10%) la production. La section de la chaine nerveuse entre le thorax et l'abdomen inhibe fortement la production. Cette premiere approche suggere que l'hormone juvenile provenant des corpora allata induit la production de pheromone: l'action de la jh pourrait etre modulee par un neuropeptide equivalent au pban chez lepidopteres


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 60 P.
  • Annexes : 163 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.