Sur la cyclicité de polycycles dégénérés

par Mohamed El Morsalani

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Robert H. Roussarie.

Soutenue en 1993

à Dijon .


  • Résumé

    Dans la seconde partie du 16eme problème, Hilbert pose la question suivante: pour tout n, existe-t-il une borne c(n) du nombre de cycles limités (orbites périodiques isolées) de tout champ de vecteurs polynomial du plan de degré inférieur ou égal à n? Roussarie a expliqué que le problème de Hilbert pouvait se poser plus généralement à propos des familles analytiques de feuilletages avec singularités sur s2 et pouvait se réduire à une conjecture sur la cyclicité finie des déformations analytiques d'ensembles limites périodiques. Dans ce travail, on établit la finitude de la cyclicité de certains polycycles hyperboliques dégénérés dans des familles de champs de vecteurs. On regarde les déploiements de polycycles hyperboliques où toutes les connexions de Selle sont préservées sauf une. On montre que la cyclicité d'un déploiement (x, ) est finie ou est un poly cycle ayant deux sommets, points de Selle hyperboliques résonnants dont le produit des deux rapports d'hyperbolicité est égal à 1 et vérifiant des conditions hémicycle. Dans le cas où est non identique on montre que la cyclicité est inférieure ou égale à un entier n qui ne dépend que du germe de x0 le long de. Ensuite, on traite le cas ou le poly cycle décrit ci-dessus ne vérifie pas l'une des conditions hémicycle, ce qui entraîne l'apparition de deux compensateurs d'Ecalle-Roussarie. On prouve alors que la cyclicité de dans toute déformation analytique reste finie. Enfin, on regarde les bifurcations d'un poly cycle hyperbolique avec k sommets, points de Selle non résonnants dont le produit des rapports d'hyperbolicité est égal à 1. On démontre la propriété de quasi-régularité, entre autres, pour les déploiements de polycycles hyperboliques à k sommets


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 79 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 30 REF.Bibliogr. f. 79

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T930543
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.