Traitement mecanique superficiel d'alliages d'aluminium par ondes de choc-laser. Caracterisation des effets induits et application a l'amelioration de la tenue en fatigue

par PATRICE PEYRE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Henri-Paul Lieurade.

Soutenue en 1993

à Compiègne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de l'etude etait l'application aux alliages d'aluminium d'un nouveau traitement superficiel utilisant des ondes de choc issues d'une lumiere laser-pulsee. Le champ de contraintes residuelles de compression introduit sur des profondeurs superieures a 1 mm a permis d'augmenter les limites de fatigue d'eprouvettes entaillees de +20 a +40% en flexion repetee a r=0,1. Ces gains sont superieurs a ceux obtenus par un grenaillage de precontrainte et resultent principalement d'une augmentation de la phase d'amorcage des fissures de fatigue. Vis-a-vis de grenaillage, la conservation de l'etat de surface initial est le facteur d'influence preponderant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 P.
  • Annexes : 43 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.