Ultra-pyrolyse du 1,2-dichloroethane

par JEAN MARC LE BLEVEC

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de JEAN FRANCOIS LARGE.

Soutenue en 1993

à Compiègne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La pyrolyse du 1,2-dichloroethane est etudiee entre 400 et 750c a des temps de passage compris entre 80 et 500 ms. La pression partielle initiale en 1,2-dichlororethane varie entre 30 et 200 torr. La reaction est menee dans un tube en inconel 600 de rapport surface: volume egal a 3,2 cm#-#1. Chlorure de vinyle et acide chlorhydrique sont les produits principaux de la reaction qui est du 1er ordre par rapport au 1,2-dichloethane. Les mecanismes cinetiques proposes dans la litterature sont examines et modifies pour expliquer nos observations experimentales. Ethylene, acetylene, 2-chlorobutadiene-1,3 et dans une moindre mesure le 1,1-dichloroethylene sont les principaux sous-produits de la reaction pour des taux de conversion eleves (60%). L'analyse de la repartition de ces sous-produits fournit des donnees cinetiques sur ces reactions secondaires. La formation d'une trentaine de sous-produits est egalement discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 425 P.
  • Annexes : 76

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.