Etude de la contraction musculaire isomètrique maximale volontaire et électro-induite

par Mohamed Mansourou Lawani

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Georges Poumarat.

Soutenue en 1993

à Clermont Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'étudier, au-delà des seuls paramètres de courant de stimulation, les ajustements posturaux utilises par les sujets lors des contractions maximales volontaires et électro-induites. Quatre études expérimentales ont été réalisées. Elles permettent de: 1) constater que la force maximale volontaire isométrique (fmvi) est inférieure de 15% a 20% lorsque la posture n'est pas stable; 2) montrer que la stimulation électrique pourrait générer autant de force musculaire qu'une contraction volontaire; 3) montrer que quel que soit le mode de contraction considère des valeurs de force maximale similaires sont obtenues sur les jambes droite et gauche; 4) conclure que des ajustements posturaux apparaissent aussi lors des contractions électro-induites et sont différents de ceux obtenus avec des contractions volontaires. L'utilisation de la stimulation électrique dans l'entraînement sportif spécifique, ou à des fins de réeducation fonctionnelle pointue, doivent désormais savoir gérer l'éventualité d'une co-activation musculaire

  • Titre traduit

    Isometric maximal voluntary and electrically induced muscular contraction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 p.
  • Annexes : 171 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.