Determination photoelectrique du travail de sortie des materiaux de contact suivant leur utilisation industrielle

par MOHAMED AKBI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de André Lefort.

Soutenue en 1993

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nature du materiau de contact joue un role preponderant sur les caracteristiques de l'arc electrique de coupure et plus particulierement sur l'emission electronique. La travail de sortie est inconnu pour les nouveaux materiaux industriels constitues par des alliages ou pseudo-alliages a base d'argent. L'essentiel de ce memoire est consacre a la determination photoelectrique de ce parametre dont la connaissance est importante pour toute modelisation des pieds d'arc. Un dispositif experimental adequat a ete realise et mis en uvre. La methode graphique de fowler a ete utilisee pour la determination photoelectrique du travail de sortie des electrons de la surface du materiau etudie. Les travaux de sortie sont determines avec une precision inferieure au pour cent et concernent principalement: les materiaux purs (ag, cu, ni, zn et sn), les alliages metalliques (agni(60/40), agni(70/30), agw(50/50)) et les pseudo-alliages (agzno(92/8), agcdo(88/12) et agsno#2(88/12)). Le travail de sortie d'une pastille de contact en materiau composite varie en fonction de la proportion atomique du metal de base et des traitements de la surface: thermique (chauffage prolonge) et mecanique (polissage). Le traitement industriel (par arc electrique d'ouverture et chocs mecaniques repetitifs) de la surface du contact, augmente son travail de sortie principalement par oxydation. Des observations et des analyses effectuees au meb ont complete les mesures et montre l'evolution de la composition de la surface de travail du contact place dans les conditions de son utilisation industrielle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 P.
  • Annexes : 78 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Blaise Pascal. Département de physique. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E214
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.