Relations entre le cartilage de Meckel et la morphogenèse de la mandibule chez l'embryon et le foetus humain

par Thierry Orliaguet

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Guy Vanneuville.

Soutenue en 1993

à Clermont-Ferrand 1 .


  • Résumé

    A partir d'une étude systématique longitudinale d'une série d'embryons (classés en stades) et de foetus humain, il a été réalisé une étude sur l'évolution du cartilage de MECKEL dans sa portion ventrale et ses relations avec la morphogénèse de la mandibule. Le cartilage apparaissant au stade 16 de la vie embryonnaire et disparaissant au cours du sixième mois de la vie foetale. Cette étude apporte des arguments supplémentaires à la théorie de la participation active du cartilage de MECKEL à la formation de la mandibule.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (62 f)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque de Santé.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Odontologie 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.