Formation et desexcitation des noyaux chauds produits dans les collisions 40 ar+197 au a 30 et 60 mev/nucleon

par TAREK HAMDANI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Michel Louvel.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la formation et de la desexcitation des noyaux tres chauds par l'intermediaire des collisions ar+au a 30 et 60 mev/nucleon a ete entreprise dans ce travail. L'ensemble de detection groupait trois multidetecteurs de fragments (delf) ou de particules legeres (mur+tonneau) plus deux ensembles de quatre detecteurs (silicium, csi). Cet ensemble de detection a permis de selectionner deux classes d'evenements: des collisions a caractere semi-peripheriques et des collisions a caractere central suivant le mode de declenchement adopte. Les etudes menees grace a l'utilisation de variables globales montrent bien que les fragments obtenus (detectes) sont issus d'une source equilibree. La methode de calcul de l'energie d'excitation de la source est verifiee par l'utilisation d'un simulateur d'evenement base sur le modele statistique standard. Ce meme simulateur nous a permis d'apprecier les biais experimentaux et de tester la robustesse des variables globales utilisees lors de l'analyse. Une etude detaillee des temperatures des noyaux est presentee grace a l'exploitation des donnees enregistrees avec les quatre detecteurs csi. Les temperatures les plus elevees peuvent atteindre 7 mev dans la reaction a 60 mev/nucleon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 P.
  • Annexes : 66 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.