La cellule de sertoli humaine in vitro : caracteristiques fonctionnelles et interactions avec les cellules germinales

par Pascal Foucault

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MICHEL DROSDOWSKY.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La cellule de sertoli joue un role important dans le controle et le maintien de la spermatogenese; elle cree un microenvironnement en formant la barriere hemato-testiculaire. C'est une cellule nourriciere pour les cellules germinales; elle leur apporte les constituants indispensables pour leur maturation. Ces substances sont captees dans la circulation sanguine ou synthetisees par la cellule de sertoli elle-meme. Cette cellule a ete beaucoup etudiee chez l'animal mais peu de donnees sont disponibles chez l'homme. Dans ce travail realise a partir de testicules d'hommes jeunes (age moyen: 29 ans), nous avons prepare des cultures primaires enrichies en cellules de sertoli dont la purete, estimee par des techniques histologiques et histochimiques, est superieure a 95%. In vitro, les cellules produisent (en moyenne/mg proteine/24 h) du lactate (31 micromol), de l'estradiol-17 beta (8,9ng), de la transferrine (98ng) et de l'inhibine (1,3u). Ces productions sont peu stimulables par la testosterone, la fsh, le dibutyryl amp cyclique ou l'insuline. Les cellules de sertoli possedent de la ferritine (en moyenne 460ng/mg proteine) dont le role est le stockage du fer qui est ensuite apporte aux cellules germinales. Nous avons egalement mesure certaines activites enzymatiques sertoliennes (exprimees par mg de proteine): la lactate deshydrogenase (1,6u); la gamma-glutamyl transpeptidase (20mu), la creatine phosphokinase (233mu) et les phosphatases alcalines (46mu). Comme cela avait ete montre chez le rat, nous avons mis en evidence que les cellules germinales inhibent la production d'estradiol-17 beta et stimulent la production de transferrine et d'inhibine par les cellules de sertoli humaines via des facteurs diffusibles et/ou des contacts cellule-cellule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 P.
  • Annexes : 397 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.