Etude d'une grande source multipolaire hybride d'ions negatifs d'hydrogene et de deuterium. Developpement des techniques de mesures par photodetachement laser

par CATHERINE COURTEILLE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MAURICE CHANTEPIE.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En analysant l'evolution du rapport de la densite des ions negatifs sur celle des electrons, en fonction du courant de decharge, pour differentes pressions, nous avons pu mettre en evidence la forte dependance de ce terme en fonction de la temperature electronique. Les observations des signaux de photodetachement, observes au centre de la source et dans la region proche de l'extracteur, nous ont conduit a ameliorer la comprehension de ce signal. Nous en avons conclu que le signal de photodetachement est la superposition de deux signaux: un signal capacitif de courte duree plus un signal conductif beaucoup plus long. Nous avons mis en evidence la dependance du signal capacitif en fonction de la densite des ions negatifs, et developpe une nouvelle technique de mesure de la temperature des ions negatifs, par sondes capacitives


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 77 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.