Etude de la reaction #2#0#8pb+#1#9#7au a 29 mev/u a l'aide de la multiplicite de neutrons associee

par STEPHANE BRESSON

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Daniel Guerreau.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La disponibilite de faisceaux d'ions tres lourds au ganil a rendu possible l'etude de la reaction #2#0#8pb+#1#9#7au a 29 mev/u. L'analyse de ce systeme lourd et symetrique a ete realisee a l'aide de la multiplicite de neutrons associee. Dans la premiere partie de ce travail, qui en compte quatre, nous decrivons l'ensemble des techniques experimentales et le traitement des informations, en particulier pour le detecteur de neutrons orion et pour le detecteur de produits charges utilise ici, un hodoscope aux angles a l'avant. Dans la deuxieme partie, nous presentons l'ensemble des resultats experimentaux. Nous y montrons que la multiplicite de neutrons est un bon filtre de la violence de la collision et qu'elle permet de mettre en evidence les differents regimes qui gouvernent la reaction. Dans la troisieme partie, nous caracterisons la fission du quasi-projectile et nous montrons que cette fission intervient pour des collisions peripheriques. Grace a des simulations, nous determinons les valeurs minimales du moment angulaire transfere au quasi-projectile. Dans la quatrieme partie, nous presentons les resultats de calculs dynamiques de type landau-vlasov qui mettent en evidence l'importance du moment angulaire dans la reaction. Dans ce travail, nous montrons que les collisions pb+au sont toujours regies a 29 mev/u par des mecanismes de type transferts tres inelastiques, le moment angulaire jouant un role tres important dans la voie de sortie. Pour les collisions les plus centrales, le systeme subit une dissociation complete

  • Titre traduit

    Study of the 29 a. Mev #2#0#8pb+#1#9#7au reaction through the associated neutron multiplicity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 P.
  • Annexes : 73 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.