Etude de la formation et de la desexcitation des noyaux chauds produits dans les collisions zn 64 sur ti naturel entre 35 et 79 mev par nucleon

par ARNAUD KERAMBRUN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Claude Steckmeyer.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les collisions d'ions lourds aux energies intermediaires permettent d'etudier la matiere nucleaire hors equilibre. Le travail realise dans cette these porte sur l'etude de la formation et de la desexcitation des noyaux chauds obtenus dans les reactions zn+ti a des energies de bombardement variant de 35 a 79 mev par nucleon. Apres une description du dispositif experimental, sont presentees les etapes de la selection des evenements bien mesures, de la determination du parametre d'impact et de la reconstitution du noyau chaud. Les resultats experimentaux montrent que les collisions centrales sont associees a de fortes energies d'excitation et a de grandes multiplicites de particules et fragments. Ces resultats sont compares aux predictions de modeles traitant la desexcitation des noyaux chauds par differents processus. La desintegration des noyaux faiblement excites est bien decrite par evaporation de particules et fragments legers. Par contre, la desintegration des noyaux tres excites se rapproche davantage d'un comportement de type explosion suivi de la desexcitation des divers fragments ainsi produits


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : S. P.
  • Annexes : 1 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.