Etude experimentale de l'ecoulement lateral dans les collisions ar 36 sur al 27 jusqu'a 95 mev par nucleon

par JEAN-CLAUDE ANGELIQUE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean Peter.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les collisions noyau-noyau permettent d'etudier les noyaux dans des etats extremes et d'acceder ainsi aux proprietes fondamentales de la matiere nucleaire. L'etude de l'ecoulement lateral (ou flot) de la matiere nucleaire en fonction du parametre d'impact a differentes energies nous renseigne sur le comportement de cette matiere lors de la collision. Dans cette these, cette etude est effectuee a partir de l'analyse en variables globales des collisions entre un noyau d'argon 36 et un noyau d'aluminium 27 a des energies allant de 55 a 95 mev par nucleon. L'experience s'est deroulee a l'accelerateur ganil. L'ensemble de detection compose des multidetecteurs de particules et fragments legers, mur et tonneau couvrait un angle solide proche de 4 pi. Apres une description du dispositif experimental, sont detaillees les differentes etapes conduisant a la mesure du parametre de flot: selection des evenements bien mesures, estimation du parametre d'impact, determination du plan de reaction. . . Les resultats experimentaux sont compares a ceux obtenus a partir des modeles theoriques actuels tels que buu, lvuu ou qmd. Cette comparaison permet d'etablir un lien avec l'equation d'etat (module d'incompressibilite) et la section efficace de reaction nucleon-nucleon dans la matiere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 34 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.