Bronzes phosphates de niobium : structures et proprietes physiques

par ABDERRAHIM BENABBAS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Marie-Madeleine Borel.

Soutenue en 1993

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'investigation systematique des systemes a-nb-p-o (a=na, k ou rb) ou le niobium presente une valence mixte, a permis d'isoler neuf phases dont huit originales. L'analyse structurale de ces phases par diffraction x sur monocristal a montre les comportements voisins du niobium et du tungstene. Parmi les composes obtenus dans le systeme na-nb-p-o, na#2#+#xnb#6p#4o#2#6 et na#4##xnb#7p#4o#2#9 representent les termes m=3,5 de la serie des monophosphates bronzes de tungstene a tunnels pentagonaux mptbp. Par ailleurs, la structure de na#4nb#8p#6o#3#5 est etroitement liee a celle de l'hypothetique terme m=3 de la serie des diphosphates bronzes de tungstene a tunnels pentagonaux dptbp. La phase na#6nb#8p#5o#3#5 presente une grande similitude avec le disilicate de niobium ba#3nb#6si#4o#2#6. Dans le systeme k-nb-p-o, les quatre phases identifiees k#3nb#6p#4o#2#6, k#7nb#1#4p#9o#6#0, -k#5##xnb#8p#5o#3#4 et -k#2na#2##xnb#8o#3#4 sont etroitement liees aux bronzes de tungstene htb et itb. Ces composes ont ete regroupes dans une meme famille de formulation k#xnb#6p#4o#2#6#mnb#2po#8 dont ils representent respectivement les membres m=, 2 et 1. Le phosphate rbnb#3p#3o#1#5 isole dans le systeme rb-nb-p-o et isotype de knb#3p#3o#1#5 presente une grande similitude avec le bronze tetragonal de tungstene ttb. Dans plusieurs phases, on a pu observer la possibilite de non-stchiometrie en cations alcalins. La substitution partielle entre cations alcalins a permis de stabiliser ces phases. Les mesures de resistivite electrique et de susceptibilite magnetique sont en tres bon accord avec les differents resultats structuraux. Toutes les phases sont semi-conductrices et paramagnetiques. La valeur de la resistivite electrique augmente avec les distorsions des octaedres nbo#60. Les susceptibilites magnetiques particulieres de quelques phases sont reliees soit a l'existence de sites magnetiques differents soit a une dismutation du niobium nb(iv) en nb(v) et nb(iii)

  • Titre traduit

    Niobium phosphates bronzes: structures and physical properties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 71 P.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.