Introduction a l'etude des materiaux magnetiques heterogenes

par PHILIPPE TALBOT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MARCEL LE FLOCH.

Soutenue en 1993

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'etude des proprietes magnetiques des magnetiques heterogenes. On entend par milieu heterogene (composite) tout milieu obtenu par l'association de plusieurs substances de nature differente. La connaissance du milieu composite s'appuie, d'une part sur la caracterisation du materiau par la mesure de la susceptibilite magnetique complexe et d'autre part sur la modelisation de ce milieu a l'aide d'outils mathematiques. Pour la caracterisation en regime quasi-statique, nous developpons plusieurs techniques de mesure, faible et large bandes adaptees a des echantillons de forme et de nature differentes (batonnets, disques, anneaux; solide ou liquide), toutes basees sur la methode du transformateur. Ces dispositifs de mesure, tres sensibles (methodes de la transition ferromagnetique/paramagnetique et de la bobine plate) ou a usage industriel (methode du pot magnetique) ou a tres large bande (methode du transformateur coaxial: 10 hz: 200 mhz) nous offrent un large eventail de moyens de caracterisation des materiaux magnetiques heterogenes dans le domaine des frequences basses et moyennes. La caracterisation hyperfrequence qui s'etend de 300 khz a 5 ghz, est realisee par une extension de la methode du transformateur coaxial precedemment citee. La limite frequentielle de validite du dispositif de mesure est discutee en fonction des dimensions de la cellule et de la nature du materiau a etudier. Il est montre que les materiaux magnetiques composites sont le siege d'effets demagnetisants qui leur apportent des avantages indiscutables, par rapport aux materiaux massifs (ferrites), sur le plan de la stabilite thermique et celui du comportement dynamique. La meilleure connaissance du milieu magnetique heterogene necessite sa modelisation. Il existe dans la litterature scientifique pres de 40 modeles mathematiques. Nous presentons deux d'entre eux: le modele de maxwell-garnett et celui de bruggeman. Les resultats experimentaux sont nettement en faveur du second


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.