Etudes sur le récit médiéval espagnol : XIIIe siècle-XVe siècle

par Anne-Marie Capdeboscq

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Nadine Ly.

Soutenue en 1993

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La premiere partie est consacree a la legende des infants de lara et d'abord a une reflexion sur le modele actantiel. J'ai redefini les six postes actantiels communement degages. Les travaux du logicien robert blanche permettent de nuancer les oppositions binaires en oppositions graduelles. Je propose donc un schema qui rende compte de deux etats du recit epique : etat ouvert aux actants incompletement differencies et etat acheve ou la categorisation se traduit par une nette opposition entre les actants. J'ai ensuite analyse la profonde indetermination juridique qu'entraine le flou du systeme juridique initial en confrontant les versions successives avec des fazanas. La seconde partie est consacree a trois oeuvres sentimentales du xve siecles : siervo libre de amor, carcel de amor, arnalte y lucenda. J'ai reinterprete la dynamique de l'echec qui les caracterise a la lumiere d'un code hermetique qui permet d'en inverser la signification. J'ai trace le cadre d'une analogie qui relierait l'oeuvre a l'opus alchimique, grace a l'auteur, au recours a une onomastique cryptee. Ce travail m'a amenee a reconsiderer la question de l'auteur par rapport a la matiere primordiale que sont les mots.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 371 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.