Recherches sur la circulation terrestre en Aquitaine au moyen âge : aspects politiques et religieux

par Mostapha Taher

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Bernard Guillemain.

Soutenue en 1993

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Le reseau routier gallo-romain fut un legs considerable pour l'aquitaine occidentale. L'analyse des itineraires empruntes par les annees, les princes et les gens d'eglise montre que le reseau routier remontant a l'occupation romaine a subsiste dans sa quasi-totalite jusqu'a la fin de l'epoque carolingienne. Des le 11e siecle (si ce n'est bien avant) un nouveau reseau de chemins repondant mieux aux besoins du moyen age, plus souple et plus complexe, mais moins solide, commenca peu a peu a prendre forme. Sa mutation est allee de pair avec celle des paysages urbain et rural. Les villes anciennes et nouvelles et les villages furent relies les uns aux autres non plus par une seule voie principale, mais par plusieurs pistes qui se rejoignaient pour franchir les cols et passer les nombreuses rivieres la ou les gues, les bacs et les ponts le permettaient. Entre la fin du 12e siecle et le debut du 16e les chemins, spontanes ou crees a l'initiative privee et publique, ecclesiastique et laique, etaient suffisamment nombreux et varies pour repondre aux exigences des armees, des princes et des administrateurs, des gens d'eglise et des pelerins. De nombreux elements de l'histoire politique et religieuse ont provoque des mutations profondes dans l'orientation des courants de la circulation terrestre et favorise certains axes routiers par rapport a d'autres. L'etude des aspects politiques et religieux de la circulation terrestre en aquitaine occidentale montre que le choix des itineraires dependait avant tout d'un certain nombre d'elements lies aux circonstances : objectifs, missions, importance des effectifs et des suites, moyens de transport utilises, problemes de logement et de nourriture, intemperies, insecurite, epidemies, etc.

  • Titre traduit

    Research on the ground trafic in western aquitaine in the middle age. Political and religious aspects


  • Résumé

    The gallo-roman road-network was an important beguest for western aquitaine. The analysis of the itineraries used by the armies, the princes and the clergymen shows that the road-network originating in the roman occupation has subsisted almost completely until the end of the carolingian age. Since the 11th century (if not before) a new system of roads that corresponded better to the needs of the middle age - more flexible, more complex, but less solid - began to take form little by little. Its mutations took place parallely to those of the urban and rural landscapes. The ancient and the new cities, as well as the village became linked with each other not only by a single major road but by several tracks that met in orfer to lead over passes and cross the numerous rivers fords, ferries or bridges made it possible. Between the end of the 12th and the beginning of the 16th century, the roads - wether created spontaneously or by private or public, ecclesiastical or secular initiative - were sufficient in number and variety to meet the demands of the armies, the princes and the administrators, the clergy and the pilgims. Numerous elements of political and religious history have instigated profound alterations in the orientation of the streams of ground traffic and have privileged certain trunkroads more than others. The study of the political and religious aspects of ground traffic in western aquitaine shows that the choice of itineraries depended primarily on a certain number of circumstantial elements: objectives, missions, size of troops and retinues, means of transportations used, problems of accomodation and meals, bad weather, lack of security, epidemic diseases, etc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (673 f.-[5] f. de dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 595-663

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque Michel Foucault.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1993/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.