Etude des "uṣūl al-fiqh" et des "uṣūl al-naḥw" : ou L'analyse du raisonnement analogique (Qiyās)

par Mustapha Jaouhari

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Jacques Langhade.

Soutenue en 1993

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La problematique centrale de ce travail se resume dans l'interrogation suivante : si les grammairiens arabes reconnaissent euxmemes que les fondements constituant le cadre epistemologique de leur discipline sont calques sur ceux dont traitent leurs voisins juristes, l'analogie - un de ces fondements - a-t-elle le meme statut, la meme fonction, la meme valeur epistemologique dans les deux disciplines : droit et grammaire, ou releve-t-elle de deux ordres differents? en tentant de presenter une reponse satisfaisante a cette double interrogation, nous nous sommes proposes de : - degager le cadre methodologique et epistemologique des deux systemes juridique et linguistique, - suivre la genese des savoirs en droit, en grammaire et leur interference, - etudier la parente de leur instrumentation, - enfin, donner une analyse precise du raisonnement analogique chez les juristes et les grammairiens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 311-345

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.