Individus entre village et nation : une expérience identitaire dans la formation de la France républicaine

par Hubert Peres

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Albert Mabileau.


  • Résumé

    According to eugen weber, we had to wait for the concentration of changes during the years 1870-1914 to see french peasants adopt the idea, grounded in their experience, of their belonging to the french nation. But, doing so, they transfered their feeling of membership from the village to the nationa. The durability of a very strong village identity curing the following decades leads to contest this picture of a dissociative construction of national identity. Leaving a culturalist conception aside and conceiving collective identity as an ordinary knowledge about time and space withing which individuals imagine their biography, another look is given upon the changing experience of identity of rural populations. This experience is therefore viewed not a transfer of identity, but as the translation from an insular identity centered on the village to a complex identity including the village in the nation. The choice of the "commune" as the privilegied territorial unit for the nation-stage even leads to mutual reinforcement of these both levels (among others) of the feeling of membership.


  • Résumé

    Si l'on en croit eugen weber, il fallut attendre la condensation des changements de la periode 1870-1914 pour qu'une tres grande partie des ruraux francais adherent, en se fondant sur leur experience, a l'idee qu'ils appartenaient a la nation francaise. Mais, se faisant, ils transfererent leur sentiment d'appartenance du village a la nation. La persistance d'une tres forte identite villageoise dans les decennies posterieures amene a contester ce schema d'une construction dissociative de l'identite nationale. En s'ecartant d'une conception culturaliste et en apprehendant l'identite collective comme un savoir ordinaire relatif a l'espace-temps dans lequel les individus projettent leur biographie, on peut jeter un autre regard sur la transformation de l'experience identitaire des populations rurales. Celle-ci se presente alors non comme un transfert d'identite, mais comme le passage d'une identite insulaire centree sur le village a une identite gigogne incluant le village dans la nation. Le choix de la commune comme terrain d'intervention privilegie de l'etat-nation aboutissant meme au renforcement mutuel de ces deux niveaux (parmi d'autres) du sentiment d'appartenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (III-496 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%93-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.