Les modes de création et de fonctionnement d'accords de coopération (AC) transnationaux entre dirigeants de PME-PMI européens : une analyse qualitative inductive

par Martine Hlady Rispal

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bertrand Saporta.

Soutenue en 1993

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail repose sur la problématique des AC transnationaux engageant des dirigeants de PME européens. Il se focalise sur leur mode de création et de fonctionnement par l'étude en profondeur de quatre cas. La volonté de coopérer, explicitée à l'aide des variables de confiance, d'intérêt à coopérer et d'engagement, est utilisée pour étudier le type d'AC choisi. La thèse comporte six chapitres : les trois premiers définissent la PME et l' AC européens d'un point de vue conceptuel, théorique et taxinamique. Un chapitre "choix méthodologiques" présente la démarche de recherche. Les chapitres "analyse" et "conclusions de la recherche" mettent en évidence plusieurs enseignements : l'étude de la volonté de coopérer dans le contexte retenu révèle que l'intérêt à coopérer et la confiance sont des variables perceptuelles, partiellement rationalisées par les acteurs et évolutives. Elles influencent l'engagement, concrétisation d'une volonté de coopérer. Elles sont à la fois résultats et pré-conditions de l'AC, l'intérêt à coopérer considère l'intérêt individuel et collectif, la confiance s'exprime à des niveaux personnels et inter-personnels ; ces deux variables peuvent aussi être facteurs d'échec de l'AC. Nous constatons de plus que la forme de l'AC révèle une recherche de souplesse et de flexibilité ; les dirigeants raisonnent en termes de régions plus qu'en terme de nations ; un comportement oppportuniste dans le type d' AC analysé n'a pas été vérifié. La devenir de l'AC est une création collective d'acteurs internes et externes ; la réussite ou l'échec de l'AC ne peuvent uniquement s'expliquer par la durabilité ou la cessation de l'AC.

  • Titre traduit

    The setting up and functioning of transnational cooperation agreements between european SME managers : a qualitative inductive approach


  • Résumé

    The aim of this thesis is the study of transnational cooperation agreements between european SME managers. Their setting-up and functioning are analysed through four case studies. Four variables have been used to study the process : the will to cooperate explained by the interest in cooperating, trust and commitment. The thesis has six chapters. The first three define the european SME and cooperation agreements from a conceptual, theoretical and classification point of view. The fourth describes the qualitative inductive approach we have selected. The last two chapters focus on the analysis of the data collected and the generation of a substantial theory. The results show that the interest in cooperating and trust are perceptual, partially rationalized variables that influence commitment. They are both results and prerequisites. Collective and individual interests as well as personal and mutual trust have to be considered. These two variables can also be deleterious factors. Other results are the search for flexibility a regional rather than a national approach, the non oppotunistic behaviour of the managers involved, the co-influence of partners and other actors, the lack of correlation between durability and success, cessation and failure of the cooperation agreements that have been studied.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-432 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 397 - 419

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%93-25
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Médiathèque Campus Artem.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH2/1993RIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.