Les systèmes d'exploitation du minerai de fer sédimentaire en Franche-Comté (XVIé-XIXé siècles) : Archéologie, Typologie et Dynamique des systèmes

par Denis Morin

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Michel Mangin.

Soutenue en 1993

à Besançon .

Le jury était composé de Maurice Gresset, Jean-Paul Jacob, Gert Magnusson, Patrick Rosenthal.


  • Résumé

    Aux alentours de 1800, la Franche-Comté était au tout premier rang des régions françaises pour la production métallurgique. Cette situation remontait au moyen-âge ou l'établissement de "forges" était souvent du a l'initiative de moines cisterciens. Depuis 1983 les prospections archéologiques menées sur les plateaux et avant-monts du massif jurassien ont permis de découvrir une quantité impressionnante de sites d'extraction minières et mines souterraines. Deux catégories de minerai de fer ont été exploitées : les minerais de fer résiduel ou pisolithique et les minerais de fer colitique ou "en roche". Les minerais pisolithiques se sont déposes au plio-pleistocene, à la surface du sol, et dans les cavités du karst. Ils ont donné lieu aux premières exploitations par minières et progressivement par puits, dépilages et réseaux souterrains. Les minerais colitiques supra liasiques (toarcien, aalénien) ont été exploités à l'affleurement, par carrière a ciel-ouvert, puis très vite par travaux souterrains étendus et complexes. Près de trois cent sites miniers ont été découverts et répertories. (Tome 2 vol. 1 et 2) ils ont fait pour la plupart l'objet d'investigations détailles ; les réseaux souterrains ont été explorés et topographiés au moyen des techniques de spéléologie minière. Neuf structures de bases ont été inventoriées et font l'objet d'un classement typologique. Ces structures se combinent et s'associent en ensembles construits aboutissant à l'élaboration de systèmes d'exploitation. A partir d'une méthodologie basée sur l'analyse systémique des conduits, onze catégories de systèmes d'extraction repre����sentes par des sites caractéristiques ont été définis et analyses.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (669 f., paginations multiples)
  • Notes : Les volumes 1 et 2 du tome 2 ne sont pas mis à la disposition du public
  • Annexes : Bibliogr. f.600-627. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1993.1022.1.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1993.1022.1.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1933.1022.3
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1993.1022.4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1425
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1616
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.