Les systèmes aquifères de la région Geneina-Adre (confins soudano-tchadiens)

par Mahmoud El Tayeb El Saddig

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre. Hydrogéologie

Sous la direction de René Guiraud.

Soutenue en 1993

à Avignon .


  • Résumé

    Ce travail vise à améliorer la connaissance des systèmes aquifères, grès paléozoïques et alluvions quaternaires, de la région de Geneina-Adre à la frontière soudano-tchadienne. L'étude concerne à la fois l'hydroclimatologie, la géologie, la géophysique, l'hydrochimie, l'hydrochimie isotopique et l'hydrogéologie. L'analyse des précipitations fait ressortir l'existence de deux périodes importantes de sécheresse, l'une courte de 1938 a 1945, l'autre longue de 1970 à nos jours. Une période très humide apparaît de 1945 à 1970, qui a joué un rôle important pour la recharge des nappes de la région. Les études géologiques, géophysiques et hydrogéologiques ont permis d'une part de préciser la géometrie et la perméabilite des aquifères, d'autre part de suivre les fluctuations des niveaux piezométriques dans le temps. Les analyses hydrochimiques montrent que les eaux des grès paléozoïques sont plus faiblement mineralisées que celles des alluvions. Ces eaux sont respectivement en équilibre avec la kaolinite dans le cas des grès et la montmorillonte pour les alluvions. Dans leur majorité ces eaux sont du type bicarbonate sodique et calcique. Les traitements statistiques multivariables (a. C. P. ) confirment que l'origine de la minéralisation de l'eau se fait par l'hydrolyse des silicates et les apports météoriques. Des teneurs en nitrates supérieures aux normes o. M. S. Ont été mesurées. Elles atteignent 170 mg/l dans la région d'Adre, et sont dues à la concentration de l'habitat autour des points d'eau. Les fluctuations des niveaux piezométriques de la nappe alluviale du Wadi Kaja font apparaître le rôle des précipitations annuelles mais aussi du débit de l'oued et de la durée des écoulements de surface. Le traçage par les isotopes stables naturels confirme les résultats de l'analyse physico-chimique des eaux, à savoir que la recharge de l'aquifère alluvial se fait à partir des eaux de surface et des précipitations. Par ailleurs, les isotopes stables indiquent, dans les grès paléozoïques, l'absence d'évaporation avant infiltration. Les données concernant le tritium et le carbone-14 indiquent que la recharge dans les alluvions est de l'ordre d'une dizaine d'années. Dans les grès paléozoïques elle serait d'une quarantaine d'années. Dans ce dernier aquifère, il existe des mélanges d'eaux anciennes et récents. Enfin, les eaux des grès et des alluvions sont de bonne qualité pour l'usage domestique, et convenables pour l'irrigation

  • Titre traduit

    The aquifers systems of Geneina-Adre area (Sudan-Chad confines)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 227-237

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17 93.54
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE ELT

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 185
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.