Theorie phenomenologique des transitions cristal-quasicristal dans le cadre de la theorie de landau generalisee

par CENGIZ KATARCI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. TOLEDANO.

Soutenue en 1993

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un modele theorique est propose pour expliquer la formation des alliages quasicristallins. La phase icosaedrique resulte dans ce modele, d'une transition reconstructive de type displacif a partir d'une phase mere cristalline. Le mecanisme de la transition met en jeu deux parametres d'ordre distincts: un champ de deplacements qui transforme certains sous-reseaux cristallins en assemblages icosaedriques, et une onde de densite qui brise de facon incommensurable l'ordre translationnel de la phase mere. Les principaux aspects de la theorie sont introduits a travers des exemples de almn(fe)si, alcufe, fe(ni2)ti2. La structure icosaedrique est interpretee comme une situation limite a un regime d'onde de densite incommensurable, a la fois relativement au module et a l'orientation du vecteur d'onde associe. Le parametre d'ordre associe a l'onde de densite limite icosaedrique est defini


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 118 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.