Les signes de l'autonomie dans la communication et la cognition

par Jacques Miermont

Thèse de doctorat en Science des systèmes

Sous la direction de Jean-Louis Le Moigne.

Soutenue en 1993

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Dans le cadre des developpements contemporains des sciences de la cognition et de la communication, c'est une etude synthetique des systemes complexes qui est ici proposee par une exploration conjointe des phenomenes autoreproducteurs qui les organisent (comportements representations affects, memorisations, organisations, decisions, relations), la ou ces phenomenes sont classiquement envisages de maniere independante et exclusive les uns des autres. A partir de la clinique des formes psychopathologiques complexes apprehendees par la psychanalyse etles therapies familiales, des hypotheses sont formulees pour l'evaluation des fonctions cognitives et des processus interactifs qui differencient les identites personnelles et collectives dazns un ecosysteme. Le self presente la propriete d'une entite a se referencer par rapport a elle-meme en faisant osciller cette autoreference avec l'aptitude a reconnaitre autrui comme un semblable, et un semblable comme different de soi. La theorie de l'autonomie se developpe au sein d'une meditation epistemologique qu'elle produit et qui la produit. On note l'importance des inferences abductives dans le deploiement de l'activite autonome, par la transformation mutuelle des procedures cognitives et des modalites de communication, garantes de l'epreuve de viabilite.

  • Titre traduit

    The signs of autonomy in communication and cognition


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the frame of contemporary develpopments of the cognition and communication sciences, a synthetic study of complex systems is proposed, through patterns of connexion between autoreproducting phenomena which organize them (behaviors, representations, affects, memorisations, organisations, decisions, relationships), instead of the classical point of view according to which these phenomena must be separatly and exclusively scanned. From the clinic of complex psychopathologic states treated by psychoanalysis and family therapy, hypothesis are suggested about the the evaluation of cognitive fonctions and interactive processes which differenciate personal and collective identities in ecosystems. The self describes the ability of a system to refer to itself by the oscillation of autoreference and recognition of others as fellow creatures, and fellow creatures as different of the self. The theory of autonomy develops itself within an epistemological framework which is produced by an produces this theory. The autonomic activity unfolds abductive inferences, through mutual transformations of cognitive processes and communication modalities, which allow the experience of viability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 346 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1631/A-D
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.